1948 : le Train de la reconnaissance française

Alors que l’Europe souffre de graves pénuries à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis organisent en 1947 le « Friendship Train » (Train de l’amitié), qui apporte en France et en Italie quarante millions de dollars en denrées, vêtements, médicaments et autres fournitures, qui sont convoyés par 700 wagons de chemin de fer américains.

En 1948, sur une idée d’André Picard, un ancien combattant et employé de la SNCF, la Fédération nationale des anciens combattants et victimes de guerre des chemins de fer de France et de l’Union française décide d’affréter le « Train de la Reconnaissance française », pour remercier le peuple américain de son aide.

Appelé aussi « Gratitude Train », « Merci Train » ou le « Train de l’Amitié », ce convoi est composé de 49 wagons de transport de marchandises. Il est rempli de milliers de dons de gratitude au peuple américain de la part de nombreux citoyens de toutes les provinces de France.

Le « Train de la reconnaissance française » est embarqué à bord du Magellan qui lève l’ancre le 14 janvier 1949 du Havre, avec écrit en caractères blancs hauts de 3 mètres sur la coque noire : « Merci America. » Il est accueilli à New York par plus de 200 000 personnes le 2 février. Peu de temps après leur arrivée, les 49 wagons sont répartis dans les 49 États du pays. Plusieurs de ces wagons sont toujours conservés dans des musées et parcs aux États-Unis.

Pour en savoir plus sur le « Friendship Train » : http://www.thefriendshiptrain1947.org/
et sur Merci Train : http://www.mercitrain.org/