Les archives historiques

Pour éclairer le passé de l’entreprise et favoriser la recherche historique, SNCF a mené une politique ambitieuse en matière d’archives. En 1989, elle lance un processus de collecte de ses archives historiques, qui sont dispersées dans plusieurs sites. Ce processus aboutit à la création du Centre national des archives historiques, au Mans (Sarthe). À la demande de Jacques Fournier, président de SNCF de 1988 à 1994, est ainsi rassemblé en un lieu unique l’ensemble des archives historiques de l’entreprise. Le Centre est inauguré en novembre 1995 et ouvre ses portes au public dès le début 1996.

Cette démarche a permis de rendre facilement accessible aux historiens et au grand public l’intégralité des ressources existantes, utiles à l’étude de l’histoire des chemins de fer français depuis leurs débuts.

Avec plus de 42 kilomètres linéaires de documents conservés dans ses espaces, il s’agit d’un des fonds d’archives d’entreprise les plus importants et les plus complets en France. Avec des documents datant du XIXe siècle, c’est toute l’histoire du chemin de fer français et de la SNCF depuis sa création en 1938 qui est ainsi collectée, conservée, communiquée et valorisée.

Le site OpenArchives montre la grande diversité des documents qui sont accessibles à tous.

La salle de lecture du Centre national des archives historiques du groupe SNCF, le Mans (Sarthe). ©SNCF

Pour en savoir plus
Le site : Service Archives Documentation SNCF
Le site : Open Archives

Les fonds 1939-1945

Les fonds concernant la période de la Seconde Guerre mondiale sont naturellement inclus dans les archives historiques de SNCF.
En application du Code du Patrimoine, ils peuvent être librement consultés.
L’ensemble des 1,35 million de documents sur l’histoire de l’entreprise entre 1939 et 1945, qui représente 2 914 boîtes d’archives et 14 385 fichiers PDF numérisés, est à la disposition du public. Une nouvelle étape est franchie en 2011 avec la numérisation de ces fonds et leur publication sur Internet en 2012. Aucune sélection n’a été effectuée, afin de garantir l’accès à la totalité des documents de la période. Ils peuvent être consultés soit au Centre national des archives historiques de SNCF au Mans soit en ligne directement sur le site SNCF.

Pour faciliter cette consultation, un Guide de recherches décrivant la totalité des archives a été élaboré à l’initiative du Service Archives Documentation de SNCF. Il est accessible ici :

Une recherche par mots-clés est également possible dans la base de données des archives historiques accessibles via l’application de gestion des archives SNCF.

Deux exemples de documents disponibles en ligne dans les fonds 1939-1945

Une affiche destinée aux cheminots qui les met en garde contre la Résistance ©SNCF SARDO
Un tract engageant les cheminots à la Résistance ©SNCF SARDO

Pour renforcer la démarche de transparence de SNCF sur le passé de l’entreprise, une copie des fonds SNCF 1939-1945 numérisés a été déposée au Pour renforcer la démarche de transparence de SNCF sur le passé de l’entreprise, une copie des fonds SNCF 1939-1945 numérisés a été déposée au Mémorial de la Shoah à Paris, à l’Institut Yad Vashem de Jérusalem et à l’United States Holocaust Memorial Museum à Washington, en décembre 2011 et janvier 2012.

Remise d’une copie numérisée des archives SNCF 1939-1945 au Mémorial de la Shoah (Paris), 6 décembre 2011. De g. à dr., Guillaume Pepy, président de la SNCF, Eric de Rothschild, président du Mémorial de la Shoah. ©Emmanuel Rioufol
Remise d’une copie numérisée des archives SNCF 1939-1945 au Mémorial de la Shoah (Paris), 6 décembre 2011. A gauche, Henri Zuber, conservateur général du patrimoine, directeur des archives SNCF. ©Emmanuel Rioufol
Remise d’une copie numérisée des archives SNCF 1939-1945 à l’USHMM (Washington DC), janvier 2012. De g. à dr. : Radu Ioanid, Director, International Archival Programs USHMM, Paul A Shapiro, Director du Center for Advanced Holocaust Studies USHMM, Bernard Emsellem, conseiller du président de SNCF pour la Mémoire, Frédéric Doré, ministre plénipotentiaire (Deputy Chief of mission), ambassade de France à Washington. ©Jerry M. Ray

Remise d’une copie numérisée des archives SNCF 1939-1945 à Yad Vashem. De g. à dr. : Bernard Emsellem, conseiller du président de SNCF pour la Mémoire, Avner Shalev, président de Yad Vashem, Haïm Gartner, directeur des Archives, Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah (Paris), Sheraz Gasri, ambassade de France en Israël.

Accès aux archives historiques du Groupe SNCF au Mans

Le Centre national des archives historiques de SNCF est ouvert au public du lundi au jeudi de 8 h 15 à 12 h et de 13 h à 16 h 30 et le vendredi de 8 h 15 à 12 h.
2, avenue de Bretagne, 72100 LE MANS
Contact : Tél. : 02 43 21 74 65
Courriel : archiveshistoriques.sncf@sncf.fr
Plan d’accès
La consultation en salle de lecture se fait sur rendez-vous uniquement.